introduction à l'économie

l’épargne: Définition et formes

L’épargne

  1. Définition

L’épargne correspond à la partie du revenu disponible qui n’est pas consacrée à la consommation immédiate.

  1. Les motifs de l’épargne
  • Pour disposer de liquidités afin d’acquérir immédiatement un bien ou un service ;
  • Pour se protéger contre divers risques (maladie, accidents, chômage, vieillesse, inflation) ;
  • Pour constituer ou accroître un patrimoine pour soi-même, dans une optique de placement, pour le transmettre à ses héritiers.
  1. Formes
  2. A) Les formes de l’épargne

L’épargne des ménages, mesurée par son taux d’épargne, rapport entre l’épargne brute et le revenu disponible brut, a deux composantes : l’épargne immobilière et l’épargne financière (mesurée par le taux d’épargne financière), qui comprend les livrets d’épargne, l’épargne logement, les valeurs mobilières, l’assurance vie et l’épargne retraite.

On distingue :
– L’épargne non financière des ménages et des entrepreneurs individuels, qui comprend la formation brute de capital fixe des ménages (logements) et des entrepreneurs individuels.

– L’épargne financière, qui constitue la capacité de financement des ménages et se compose de placements et d’avoirs liquides. Cette épargne représente 15 à 40% du total de l’épargne des ménages. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.