boite à outil

Méthodologie de la dissertation : Analyse du sujet et problématisation – Sciences Economiques et Sociales

Le contenu du document

PRESENTATION ET CHOIX DE L’EPREUVE

Cet exercice proposé au baccalauréat (au choix avec une épreuve composée) comprend un sujet accompagné d’un dossier documentaire comportant 3 ou 4 documents de nature différente (texte, tableau et graphique). Le choix entre la dissertation et l’épreuve composée doit se faire en fonction de deux critères :

  • Choisir le type d’épreuve avec lequel vous êtes le plus à l’aise tout au long de l’année de terminale,
  • Privilégier l’épreuve dont vous maîtrisez le mieux les connaissances (pour l’épreuve composée ceci concerne surtout la partie 1 et 3).

La durée de l’épreuve est de 4 heures et son coefficient est de 7. Si vous avez choisi l’une des deux options de spécialité proposées en SES (Economie approfondie ou Sciences sociales et politiques) la durée de l’épreuve sera de 5 heures avec un sujet de spécialité coefficient 2.

De la dissertation doit se dégager une structure cohérente et structurée qui répond à la problématique soulevée par le libellé du sujet. Le plan doit faire apparaître une argumentation ordonnée suivant un raisonnement logique.

Ne tombez pas dans le piège qui consiste le plus souvent au « déballage » des connaissances issues du cours.  La dissertation est un exercice de réflexion où le candidat doit montrer :

  • ses capacités de développement,
  • ses facultés à mobiliser les notions du cours en relation avec le sujet,
  • et, ses compétences à identifier et à faire le tri, dans le dossier documentaire, des informations nécessaires pour son exercice.

ANALYSE DU SUJET DE LA DISSERTATION DE SES

CHERCHER LES MOTS-CLES ET LES CONCEPTS LIES AU SUJET

Lisez attentivement le sujet. Réécrivez-le sur la copie et en gros sur la feuille de brouillon.

Chaque sujet comporte nécessairement des mots-clés et porte sur un contenu figurant explicitement dans les indications complémentaires du programme officiel. Un sujet sur les effets de la flexibilité du marché du travail sur l’emploi, par exemple, implique la définition des deux mots-clés principaux qui sont « flexibilité » et « emploi »  ainsi que le concept du « marché du travail ». La problématique étant « les effets ».

Penser aussi à mobiliser vos connaissances personnelles pour mieux cerner le sujet et spécifiquement le chapitre mais il importe aussi d’établir des liens avec des connaissances acquises dans d’autres chapitres.

SITUER LE SUJET DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE

Pour chaque sujet, il faut se demander :

  • Quels sont les pays concernés par le sujet ?
  • Sur quelle période sont-ils concernés ?

Parfois, dans le sujet, l’espace et le temps sont déjà indiqués.

Exemple : Vous analyserez l’évolution des inégalités économiques et sociales depuis le début des années 1980.

  • L’espace : les documents portent sur la France car le programme sur ces questions est concentré essentiellement sur l’hexagone.
  • Le temps : le début des années 1980 (Aggravation du chômage dès 1974 et arrivée des socialistes au pouvoir en 1981).

Si le périmètre n’est pas indiqué dans le libellé du sujet, c’est à vous de le déterminer, soit à partir des connaissances issues du cours, soit à partir des documents.

Exemple : Une société plus mobile est-elle nécessairement moins inégalitaire ?

  • L’espace : Le cours sur la mobilité sociale porte sur la France et le dossier documentaire n’évoque que la France
  • Le temps : Les tables de mobilité sociale portent généralement sur les 40 dernières années. Cependant, il faut se référer aux périodes analysées par les documents.

PROBLEMATISATION DU SUJET DE LA DISSERATION DE SES

IDENTIFIER LA NATURE DU TRAVAIL EXIGE PAR LE LIBELLE

Les libellés de sujets sont formulés selon trois types de questions. Il existe des plans « types » pour répondre à ces questions.

Types de question Exemples de plans standards Exemples de sujets
La question est problématisée :

La question commence par la formule “Dans quelle mesure…”, “Pensez-vous que…”, “Est-ce que…”, …

Ce type de question appelle une discussion, une réponse dialectique, et suppose le plus souvent l’existence d’une controverse :

I. Oui (ou non)

II. Mais…

“Dans quelle mesure les inégalités entre hommes et femmes sont-elles en voie de résorption ?”

I. Vers l’égalité des sexes

II. Persistance des inégalités

La question est analytique :

Le sujet commence par la forume “Analysez les causes…”, “Analysez les effets…”, “Analysez telle évolution, telle transformation…”, …

Ce type de formulation propose un inventaire :

Cas 1 :

I. Constat

II. Conséquences

Cas 2 :

I. Causes conjoncturelles (ou internes, nationales)

II. Causes structurelles (ou externes, internationales)

Cas 3 :

I. Effets quantitatifs (ou à court terme, directs)

II. Effets qualitatifs (ou à long terne, indirects)

“Analysez les tranformations des conflits sociaux depuis une quarantaire d’années”

I. Les facteurs de déclin de la conflictualité au travail

II. Persistance et renouveau de l’action collective

La question met en relation deux concepts (X et Y) :

La question commence par la formule : “Quels liens…”, “Quelles similitudes…”, “Quelles relations…”, … (formulation très rare)

I. Effets de X sur Y

II. Effets de Y sur X

“Investissements directs étrangers et déveooppement : quelles relations ?”

I. Les IDE exercent un effet d’entrainement sur le processus de développement

II. Le niveau de développement exerce un effet d’attractivité sur les IDE

FORMULER LA PROBLEMATIQUE DE LA DISSERATION DE SES

Toutes ces esquisses de plans devront être formulées dans une phrase ultérieure selon un style indirect (« nous pouvons nous demander… ») ou selon un style direct en posant une ou plusieurs questions qui se complètent.

  • Exemple 1 : « L’intervention de l’Etat favorise-t-elle la croissance économique ? »

On peut formuler la problématique de la même manière :

« L’intervention de l’Etat constitue-t-elle un élément indispensable  pour la croissance ? Ou au contraire, une intervention excessive pourrait s’avérer une entrave à la croissance ? Etc. »

Cette problématique va permettre de préciser les axes des deux parties du développement. Le choix des titres des parties est important car ils apportent une réponse à la problématique.

Type de plan :

1re partie : L’intervention de l’Etat est nécessaire à la croissance

2e partie : La remise en cause des postulats keynésiens

  • Exemple 2 : « Vous analyserez les enjeux du développement durable à l’échelle mondiale»

Reformulation :

« La dégradation des ressources naturelles est l’enjeu majeur du développement durable. La croissance économique est mise en cause par les dangers qu’elle fait courir à l’environnement. Est-il possible de concilier les deux ?  En d’autres termes, la croissance est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ? Quel environnement et quel type de croissance pour demain ? Etc. »

Dès lors, les contours de la problématique sont définis

Plan proposé :

1re partie : La croissance s’est toujours effectuée au détriment de l’environnement…

2e partie : … Il y a urgence de les concilier car c’est possible

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.