introduction à l'économie

Production, répartition, dépenses – Economie

Le contenu du document

Notions à maîtriser : Choix économiques ; Besoins ; Biens ; Services ; Rareté ; Production ; Répartition ; Dépenses de consommation ; Dépenses d’investissement.

I. INTRODUCTION

Raymond BARRE (économiste et premier ministre entre 1976 et 1977)  définit la science économique comme « la science de l’administration des ressources rares. Elle étudie les formes que prend le comportement humain dans l’aménagement de ces ressources ; elle analyse et explique les modalités selon lesquelles un individu ou une société affecte des moyens limités à la satisfaction de besoins nombreux et illimités » (Economie politique, PUF, 1959).

II. LES BESOINS

1. Qu’est-ce qu’un besoin ?

Le besoin est un sentiment de privation, un manque, que l’individu souhaite combler par la consommation. Les besoins nourrissent ainsi l’activité économique. Il convient de distinguer les besoins primaires et besoins secondaires selon leur utilité.

a. Besoins primaires

Les besoins primaires sont les besoins indispensables à la survie. On parle également de besoins absolus.

b. Besoins secondaires 

À la différence des besoins primaires, la satisfaction des besoins secondaires ou relatifs n’est pas vitale. Ils ont une dimension qualitative et psychologique.

2. Le caractère illimité et évolutif des besoins

Les besoins changent en fonction des transformations qui vont toucher une société. C’est pour cela que l’on utilise aussi l’expression « besoins de civilisation» pour parler des besoins secondaires qui évoluent constamment.

III. LA SATISFACTION DES BESOINS

L’économie s’intéresse exclusivement à la manière dont l’activité humaine va permettre la satisfaction des besoins grâce à la production de biens. Les besoins étant illimités par essence, contrairement aux biens qui obéissent au principe de rareté, la satisfaction des besoins implique de devoir faire des choix.

1. La satisfaction des besoins par des biens

a. Classification selon la rareté

  • Les biens libres sont disponibles dans la nature en quantité abondante et sans travail humain.
  • Les biens rares ou biens économiques nécessitent un travail humain pour être produits.

b. Classification selon la nature 

  • Les biens matériels ont une existence corporelle : ce sont des objets.
  • Les biens immatériels n’ont pas d’existence corporelle : ce sont les services.

c. Classification selon leur utilisation 

  • Les biens de production sont utilisés pour produire d’autres biens.
  • Les biens intermédiaires sont incorporés et/ou transformés pour produire un bien.
  • Les biens de consommation finale permettent de satisfaire directement les consommateurs.

d. Classification selon leur durée de vie

  • Les biens périssables (ou non durables) disparaissent après leur première utilisation.
  • Les biens semi-durables s’usent progressivement.
  • Les biens durables ont une durée de vie plus longue.

2. La nécessité de choix pour les agents économiques

a. La rareté des ressources

  • Les ressources naturelles, c’est-à-dire les « dons de la nature » que les agents économiques utilisent, sont renouvelables ou non renouvelables.
  • Les ressources en travail correspondent à la main d’œuvre disponible. Elles ne sont donc pas infinies.
  • Les ressources financières des agents économiques sont encadrées par les contraintes budgétaires qui pèsent sur les différents agents économiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.